• Accueil

18 octobre 19h30 rediffusion du documentaire Sauvage au coeur du zoos humains

Vendredi  18 octobre à 19h30, nous rediffusons le documentaire Sauvage au coeur des zoos humains. Durée 1h30

De 1820 à 1940, des hommes ont exhibé d’autres hommes lors d’Expositions universelles ou coloniales, en les présentant comme des sauvages ou des monstres dans de véritables zoos humains. Pour la première fois, le film-documentaire Sauvages, au cœur des zoos humains, fait ressurgir ce pan oublié de l’histoire de l’humanité, à travers le destin de six exhibés.

Un film de Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet.

Co-écrit avec Coralie Miller

Produit par Sophie Parrault et Catherine Marconet

Raconté par Abd al Malik

Co-production : Arte France, Bonne Pioche Télévision, Archipel Production (France, 2018, 1h30)

 

Exposition Omar Camara : 'La Symbiose' du 22 novembre au 14 décembre

Omar CAMARA, un artiste sénégalais, résident aux Mureaux depuis 2002. Issu de l’école Nationale des beaux-arts de Dakar, de 1981 à 1986, il cherche à travers ses peintures à comprendre la société africaine qui représente toute son enfance, ses racines.

Engagé, Omar CAMARA l’est.

Il fait de l’Art un fil conducteur au service de son engagement fort pour la Fraternité.

Par la Transmission intergénérationnelle, Omar CAMARA va au-delà de l’apprentissage de l’Art.

Il fait de l’apprentissage par l’Art. Ses actions sont multiples, distraites et efficaces.

Engagement et bénévole dans l’action culturelle et artistique d’ici et d’ailleurs. Président de l’association Arts et  Culture de la ville Les Mureaux, 30 années d’expérience professionnelle, organise dans son pays natal, une résidence internationale (Z’ARTS), soutenue par la francophonie, donc les œuvres sorties de cette résidence d'artistes sont exposées à travers l'Afrique et l'Europe.

afrique, art

Lire la suite

Marché solidaire de là-bas le 15 et 16 novembre

L’Association Mémoire de l'Outre-mer ouvre les portes de l'Espace Culturel Louis Delgrès aux associations qui travaillent en direction de la Caraïbe, de l'Océan Indien, de l'Afrique, de la Guyane... pour son 12ème  marché solidaire.

Les associations sont conviées à exposer et à vendre de l’artisanat de ces contrées du monde au bénéfice d’une action de ces mêmes régions du Monde par l’association exposante.

Le marché sera ouvert à tous le vendredi 15 novembre de 18h à 20h et le samedi de 10h à 20h

Entrée libre, venez rencontrer et échanger avec les associations, vous faire plaisir et faire plaisir à vos proches avec des cadeaux originaux

Seront présents   Savingara                                         A.M.A.L (Maroc)                  Osama Artiste populaire

                       

 

 

 

 

Solidarité,, marché

Exposition Zoos humains, l'invention du Sauvage du 27 septembre au 25 octobre

L’exposition raconte l’histoire de près de trente mille femmes, hommes et enfants, venus d’Afrique, d’Océanie, d’Asie, des Amériques et parfois d’Europe, qui ont été exhibés en Occident entre 1810 et 1940. Ils ont été vus par plus d’un milliard de visiteurs. Les puissances coloniales européennes, l’Amérique et le Japon les ont présentés dans des expositions, des zoos et des salles de spectacles comme s’ils étaient des « sauvages ». Ce « spectacle de la différence », qui a fasciné les sociétés occidentales, a légitimé le colonialisme et a contribué au discours raciste. Ce phénomène ne peut se comprendre que si on le situe dans son contexte : dès la fin du XVIIIe siècle, les spectacles de masse et les images contribuent à fabriquer l’opinion et le regard.     Ils légitiment la construction des grands empires coloniaux tout en s’appuyant sur les théories racialistes, eugénistes ou ségrégationnistes. Les étudier permet de mieux comprendre les origines et les mécanismes de construction des stéréotypes. Cette exposition-événement est présentée pour la première fois aux Antilles. Elle cherche à sensibiliser le plus grand nombre au poids du passé colonial et au racisme qui en est né. Elle vise aussi à ébranler les fausses représentations en montrant comment on les construit. À travers des collections exceptionnelles et un parcours pédagogique accessible au plus grand nombre, elle engage un travail de mémoire nécessaire à qui veut comprendre le présent. Le récit de cette histoire oubliée est né de la volonté commune de la Fondation Lilian Thuram. Éducation contre le racisme et du Groupe de recherche Achac, qui ont su trouver des partenaires exceptionnels avec le Mémorial ACTe, la Région de Guadeloupe, la MGEN et la CASDEN – Banque populaire.


Lilian Thuram, commissaire général
Pascal Blanchard, commissaire scientifique

En partenariat avec :