• Accueil
  • 'Libres de couleur et révolution' du 1er au 15 mars

'Libres de couleur et révolution' du 1er au 15 mars

1er mars  19h : vernissage exposition "Abolition et Citoyenneté" du comité National pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage. Exposition à voir jusqu'au 15 mars.

5 mars : 19h : conférence Les historiens Erick Noël et Bernard Michon évoquent la formation de ce groupe particulier, « ni Noir ni Blanc », dans les Antilles françaises au XVIIIe siècle. Les Libres de couleur sont soumis à un statut juridique complexe et à une liberté limitée, sans droits civiques.
La Révolution française devient alors pour une partie d’entre eux une occasion de faire valoir leurs revendications spécifiques. Dans le même temps éclatent au grand jour les différences structurelles entre
Grande et Petites Antilles, révélatrices de clivages extraordinairement complexes qui pèsent encore dans les sociétés îliennes d’aujourd’hui.

Durée : 50 minutes, suivi d’un échange avec le public.
Conférence suivi d’un verre de l’amitié.
Cette conférence sera aussi l’occasion de présenter l’ouvrage Couleur et liberté dans l’espace colonial français, 17-18 ème siècles issu des Cahiers des Anneaux de la Mémoire.

15 mars 19h : film et échanges "Mon ancêtre l'esclave" Film de Frédéric Senneville, Thierry Derouet. 52 min

En mai 1848, une circulaire ministérielle adressée aux Commissaires  Généraux de Martinique, Guadeloupe, Réunion et Guyane, stipule de procéder à un recensement et d'attribuer un nom à chacun. Cet ordre venu de Paris inaugure un moment  historique crucial et l'attribution de patronymes acte la métamorphose des esclaves en citoyens.

 En partenariat avec :