• Accueil

Exposition septembre 2020 "c'est (pas) marqué sur mon front" de Max Thung Ming

" C'est (pas) marqué sur mon front " est un travail personnel entamé en mars 2012. Il s'agit d'une galerie de portraits réunissant une trentaine de modèles, des hommes et des femmes noires, des cadres, des intellectuels. C'est sciemment que j'ai choisi de ne pas demander à des sportifs et des musiciens de poser pour moi… Les portraits sont pris sous le même angle, avec la même lumière à la même distance et les peaux ne sont pas retouchées. Quand j'étais jeune garçon, je n'avais pas assez d'exemples positifs à travers lesquels j'étais susceptible de me projeter. Autour de moi je ne voyais personne qui me ressemblait et les seules icônes étaient des gens comme Michael JACKSON ou Michael JORDAN... La démarche est avant tout artistique. Il n'y a pas de jugement de valeur. Je veux délivrer un message d'amour et de droit à la diversité. Le but est aussi de donner l'envie aux plus jeunes issus des minorités, à ceux qui ont une mauvaise estime d'eux-mêmes, l'envie de réussir. Il s'agit de dire que c'est possible. Parce que je suis black...euh noir ! Parce que je suis fier d'être français, parce que je suis fier de travailler à l'éducation nationale, parce que je suis multiple et fier d'appartenir à un monde métissé, mélangé, avec toutes ces différences, parce que je crois au modèle, à l'exemplarité. Ce travail est le fruit d'une démarche personnelle et engagée. Il évoque bien évidemment la problématique des préjugés et des stéréotypes. Mes ambitions sont les suivantes : Susciter de l'émotion et faire en sorte que les gens s'interrogent et se rencontrent à travers des expositions, l'écriture d'un livre photographique.

Max Tchung Ming, créateur du projet

L'exposition sera présentée à l'Espace Louis Delgrès du 25 septembre au 23 octobre 2020

Vernissage le 25 septembre à 19h

http://cestpasmarque.fr/

Joséphine BAKER samedi 7 mars 2020 à 17h

Vernissage suivi d'une conférence "Joséphine BAKER, combattante, libre et fière animée par Anne BOUILLON, petite nièce de Joséphine BAKER nous parlera de son expérience de cette figure marquante.

Dessin de Catel MULLER

Freda Joséphine MCDONALD, métisse d'origine européenne, afro-américaine et amérindienne est née le 6 juin en 1906 à Saint-Louis (Missouri - USA) et morte le 12 avril 1975 à Paris au moment où elle en était à sa quatorzième représentation de sa dernière revue.

C’était une chanteuse, danseuse, meneuse de revue et résistante française qui fut la première vedette noire et ait été perçue comme une sensation exotique, une charmante afro-américaine au déhanchement incroyable.

Elle déclenche un scandale en 1925, lorsqu'elle débarqua à Paris, en dansant mi-nue, dans la Revue Nègre, des danses alors inconnues en France (le Charleston, le Black Bottom, etc.).

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, Joséphine BAKER devient un agent du contre-espionnage, traité par le chef du contre-espionnage militaire à Paris. Elle fréquente la haute société parisienne, puis se mobilise pour la Croix-Rouge. Après la bataille de France, elle s'engage dans les services secrets de la France libre.

En 1964, Joséphine retourne aux États-Unis là ou elle y est victime de la ségrégation raciale, elle s’engage alors pour soutenir le mouvement des droits civiques du Pasteur Martin Luther King.

À cette époque, elle est engagée depuis un moment dans l'action de la LICA qui deviendra la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) en 1967

Ecrit par Rachel. Stagiaire G.A

Une exposition de dessins originaux et reproductions réalisés par Catel MULLER aura lieu du 7 mars au 8 avril 2020.  http://www.catel-m.com/portfolio/josephine-baker/

En partenariat avec la librairie :

artiste , danse

Samedi 11 janvier 2020 à 17h : voeux, vernissage et hommage au peuple Haïtien

« 12 janvier 2010-12 janvier 2020 : Haïti, la difficile reconstruction »

L’association Mémoire de l’Outre Mer vous invite à la traditionnelle cérémonie des vœux qui sera aussi l’occasion d’un vibrant hommage au combat du peuple haïtien sur les dix dernières années écoulées depuis le terrible séisme de 2010.

Vernissage de l’exposition de peinture par Jean Baptiste CELESTIN

Lecture du texte « Ago-é » de et par Isabelle SIMONNET

Remise officielle à l’association d’une statuette « la traite humaine », par M. Jean François BENOISTE 

En présence du Dr Jean Marie Bernard président du GROUPE D'APPUI Médical et  d'aide au développement à Haïti (GAMAH PLUS) et monsieur GARAUD président de l'AFHAD association France Haïti développement à Nantes.    

 

 

 

Haïti