• Accueil
  • Manifestions & rencontres
  • Soirées littéraires & théatrales

Rencontre avec Pascal Blanchard le vendredi 4 octobre à 18h

Pascal Blanchard est historien spécialiste de l'histoire des immigrations et du fait colonial, il est également chercheur au CNRS et Codirecteur  du groupe de recherche Achac.

17h30-18h : dédicace et vente de livres

18h conférence avec Pascal Blanchard

La rencontre sera suivie de la diffusion du film : "Sauvages au coeur des zoos Humains" (durée 1h30)

De 1820 à 1940, des hommes ont exhibé d’autres hommes en les présentant comme des sauvages ou des monstres dans de véritables zoos humains. Plus d’un milliard et demi de visiteurs ont découvert trente-cinq mille exhibés à travers l’Europe et dans le monde entier, lors d’Expositions universelles ou coloniales, dans des zoos, des cirques ou des villages indigènes reconstitués. Pour la première fois, le film-documentaire Sauvages, au cœur des zoos humains, fait ressurgir ce pan oublié de l’histoire de l’humanité.  Avec le concours des plus grands spécialistes internationaux, il retrace les destins de six exhibés, s’appuyant sur des archives inédites, des images exceptionnelles et les témoignages de leurs descendants.

histoire, colonisation

Lire la suite

Rencontre avec Souleymane Bachir Diagne : Mercredi 26 juin à 19h30 :

Souleymane Bachir Diagne est un philosophe Sénégalais, né le 8 novembre 1955 à Saint-Louis (Sénégal). Professeur de français à l'université Columbia, c'est un spécialiste de l'histoire des sciences et de la philosophie islamique.

La démarche de Souleymane Bachir Diagne se développe autour de l’histoire de la logique et des mathématiques, de l’épistémologie (l’étude de la connaissance en générale), ainsi que des traditions philosophiques de l’Afrique et du monde islamique. C’est le mélange qui décrit le mieux sa philosophie.

1ère partie : présentation de Souleymane Bachir Diagne,  son parcours de vie, anecdotes, souvenirs  par Jean Marie LARDIC, professeur d'Univerité et Maître de conférence.

2ème partie  :sur son parcours d'auteur et les livres qu'il a écrit animé par Philippe SOULIER professeur agrégé de Philosophie .

Souleymane Bachir Diagne a reçu le prix Edouard Glisant en 2011 pour l'ensemble de son oeuvre

senegal, philosophe

Lire la suite

25 mai 15h. "Parmi les racines de Cuba", 'causerie', rencontre avec Olivier Congar

 

À partir d’un diaporama et de quelques extraits musicaux, l’intervenant traite des influences amérindiennes et noires dans l’art à Cuba, hier et aujourd’hui.

Olivier Congar a encadré les stages de formation d’artistes à La Havane en tant que directeur pédagogique de 1995 à 2014 pour l’association Trempolino.

Il a collaboré en tant que musicien avec de nombreux artistes comme Philippe Katerine, Mukta, Percu baba, Bernard Lavilliers…

Il a dirigé des projets tels que: Okelenso, Bwa Caïman, El Camino. Grâce à son expérience de terrain en tant que musicien liturgique dans la Santeria cubaine, il intervient à l’Université de Nantes dans le cours de Bruno Lefevre depuis 2 ans afin d’aborder différents thèmes : la musique et la transe, les divers panthéons afro-Cubains, racines et influences des 4 grandes familles afro-cubaine.

En partenariat avec :

 

cuba

Rencontre littéraire littéraire "L'aurore du Mayombe"

'Une escapade, une balade, un périple aussi dépaysant qu’exaltant sur les terres de son enfance. « Nous voici donc sur ma terre promise, celle de mes rêves et de mes espérances. » Parler de sa  contrée comme on parlerait d’une œuvre d’art… Pour Prosper Bansimba-Mahoungou, le Mayombe reste un livre sans début et sans fin. Sous toutes ses facettes, il se laisse découvrir et parcourir avec plaisir. Ce voyage dont on savoure les airs et les mélodies, et dont, du fond du cœur, on fredonne l’air encore et encore. Ce voyage est une musique qui se joue avec le cœur'.

 

afrique, littérature

Rencontre littéraire et dédicace avec Wilfried N'Sondé

Wilfried N'SONDÉ

Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Il habite désormais à Paris. En 2016 il a enseigné la littérature à l'université de Berne en tant que professeur invité.
Musicien et auteur de chansons, il se produit régulièrement en duo avec son frère Serge N'Sondé en France et en Allemagne. Écrivain, il publie son oeuvre aux éditions Actes Sud, et ses romans sont traduits aux États-Unis et en Italie.

Il s’appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo.

Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle, chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape.

Lire la suite

Alain Mabanckou vendredi 26 octobre annulée

 

À Pointe-Noire, dans le quartier Voungou, la vie suit son cours. 

Autour de la parcelle familiale où il habite avec Maman Pauline et Papa Roger, le jeune collégien Michel a une réputation de rêveur. Mais les tracas du quotidien (argent égaré, retards et distractions, humeur variable des parents, mesquineries des voisins) vont bientôt être emportés par le vent de l’Histoire. En ce mois de mars 1977 qui devrait marquer l’arrivée de la petite saison des pluies, le camarade président Marien Ngouabi est brutalement assassiné à Brazzaville. Et cela ne sera pas sans conséquences pour le jeune Michel, qui fera alors, entre autres, l’apprentissage du mensonge.

Partant d’un univers familial, Alain Mabanckou élargit vite le cercle et nous fait entrer dans la grande fresque du colonialisme, de la décolonisation et des impasses du continent africain, dont le Congo est ici la métaphore puissante et douloureuse. Mêlant l’intimisme et la tragédie politique, il explore les nuances de l’âme humaine à travers le regard naïf d’un adolescent qui, d’un coup, apprend la vie et son prix.. http://www.seuil.com

Soirée en partenariat avec les Editions du seuil et la librairie Vent d'Ouest

                                                                                                                                                                                         

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              copyright : Nico Thérin, Los Angeles

rencontre littéraire avec Felwine SARR

Biographie :

Felwine Sarr est un universitaire et écrivain sénégalais né en 1972 à Niodior. Après des études primaires et secondaires au Sénégal, il poursuit ses études supérieures à l’université d’Orléans où il obtient un doctorat en économie en 2006. Agrégé des universités et professeur titulaire du CAMES, il enseigne à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal) depuis 2007. Ses cours et travaux académiques portent sur les politiques économiques, l’économie du développement, l’économétrie, l’épistémologie et l’histoire des idées religieuses. En 2010, il est lauréat du Prix Abdoulaye Fadiga pour la Recherche Économique.

senegal, Ecrivain, editeur, musicien

Lire la suite

Jocelyn Régina :"Paroles pour un pays"

Dans le cadre de la commémoration, l'Association Mémoire de l'Outre Mer présente un spectacle  avec Jocelyn REGINA "PAROLES POUR UN PAYS" le 9 mai 2018

JOCELYN REGINA, un conteur typé

Jocelyn Régina dans le domaine de la parole  est difficilement définissable, s’affirmant comme étant le guerrier du Verbe, il manie avec dextérité tous les genres découlant de l’oralité. Jocelyn Régina, c’est un rythme, une cadence, une intonation,  un souffle sur scène, dévastateurs et envoûtants. Jamais pris à défaut, débordant d’énergie et de force sur scène, il déboule  avec talent, gravité et dérision des mots et des flopées de paroles qui semblent interminables. Déroutant dans ses improvisations ou dans l’interactivité qu’il propose au public, il est le Verbe ; il est la parole.

poèmes, créole, soirée

Lire la suite

Rencontre littéraire 'Florence Tsagué'

Florence Tsagué est née au Cameroun. Après les études de littérature, de linguistique appliquée et des sciences politiques, elle est actuellement chargée d´enseignement à l´Université de Wuppertal en Allemagne. Passionnée de littérature, elle publie son premier roman "Femmes Connues, Coépouses Inconnues" aux Éditions Edilivre en 2009, un roman qui met sur le tapis l’épineuse question de la polygamie dans un monde en pleine mutation. Elle revient cette fois-ci dans le monde littéraire avec le livre "La Porte de Minuit", paru en novembre 2016 aux Éditions l´Harmattan, collection "Encres Noires". Michel Tagne Foko l’a rencontrée et a recueilli cet entretien pour AFRIK.COM.

Michel Tagne Foko : Ce livre est-il inspiré d’histoires vraies ?

Florence Tsaqué : Il y a dans ce livre un mélange de la réalité et de la fiction. Les réalités et les démons qui hantent notre société. Les thèmes tels que la vie des couples, le poids du secret, les "deuxièmes bureaux" (concubines), les accidents routiers et la situation calamiteuse des hôpitaux sont traités dans la nouvelle "Le Revenant".

La gestion de la chose publique, la méritocratie, l´éthique et la culture politique occupent une place de choix dans la dernière nouvelle "Un Cadavre pour le Remaniement Ministériel". A ceci s´ajoutent les histoires racontées par les adultes pendant l´enfance, à côté du feu, lesquelles nourrissaient notre imagination. Elles constituent la toile de fond des nouvelles "La Porte de Minuit" et "Le Marigot aux Raphias Dansants". Les monstres et fées qui peuplaient ces mythes ne quittaient pas souvent notre imagination quand nous nous retrouvions seuls au milieu de la nuit. Dans "La Porte de Minuit", ils vont prendre corps.

La fiction a besoin d´un fil conducteur chargé d´imagination pour réunir les bribes et les pièces du puzzle.